Aquarelle Marichalar Watercolor

Aquarelle Marichalar Watercolor

Pas à pas chevaux câlins (accessible)

Papier : Arches

Couleurs : Bleu outremer, bleu cobalt, bleu céruléum, orange winsor,   terre de sienne brûlée, alizarine cramoisie, rose permanent, jaune.

Intérêt : Travail dans le mouillé avec fusion de couleurs.




Faites le dessin puis posez du drawing-gum sur quelques poils. Mouillez le fond à l’eau claire puis posez un jaune lumineux.


Mouillez abondamment les deux têtes des chevaux à l’eau claire puis posez de l’orange winsor, et sienne brûlée.


Continuez dans le mouillé avec du céruléum, et un violet (cobalt + rose permanent). Pour les parties chaudes avec orange winsor et sienne brûlée. Pensez à conserver le plus de parties blanches car le papier étant mouillé les pigments migreront inévitablement vers ces parties blanches.


Le papier commence à sécher,c’est le moment de poser les pigments plus foncés, avec un pinceau moins chargé en eau. Sienne brûlée + alizarine et alizarine + un peu d’outremer.


Quand le papier devient mât, posez les couleurs très sombres, avec du pigment brut, outremer + sienne brûlée + pointe d’alizarine, sur les naseaux, un peu l’œil.

Profitez de ce moment pour faire quelques retraits de couleurs avec un pinceau plat biseauté synthétique.

Séchez complètement.


Peignez à sec le contour des yeux pour faire ressortir les cils, puis faites un traits pour suggérer la bouche.


Deuxième passage sur les chevaux. Nous allons mouiller partiellement les têtes des chevaux pour indiquer des ombres et mettre ainsi un éclairage plus fort en renforçant les parties sombres. Sienne brûlée + rose permanent pour les couleurs chaudes, outremer + alizarine + un peu de sienne brûlée pour le foncé, outremer + sienne brûlée brut pour le très foncé. Séchez puis retirez le drawing-gum.


Les chevaux ayant une couleur dominante un peu rouge, nous allons compléter l’arrière plan avec une complémentaire verte.

Mouillez le fond puis posez du jaune + vert émeraude et/où jaune + céruléum.



Séchez, puis rajoutez quelques poils sur les naseaux.

L’aquarelle est terminée,
YAKA et même pas peur.


09/05/2008
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6059 autres membres