Aquarelle Marichalar Watercolor

Aquarelle Marichalar Watercolor

Pas à pas enfants plage (Accessible)

Papier : Arches 300g 30x45 (une feuille 56x76 coupée en deux)

Couleurs : Bleu outremer, cobalt, céruléum, alizarine et rose permanent,  orange winsor et auréoline, terre de sienne brûlée, vert émeraude, laque écarlate.

Intérêt : Travail dans le mouillé en inondation partielle. Travail délicat dont l'intérêt est de faire des fusions de couleurs pour l'harmonie générale.




Faites le dessin…


Nous allons commencer par l'environnement « le fond » en travaillant de haut en bas.

Nous allons suggérer quelques vagues tout en laissant des parties vierges pour l'écume. Sur un papier granuleux vous pouvez faire un contour pas très net avec le ventre du pinceaux. Travaillez avec beaucoup d'eau afin de pouvoir y revenir. Couleurs : céruléum + cobalt cassé avec une pointe de sienne brûlée.


Nous allons continuer en mouillant à l'eau claire où très légèrement teintée (pour le pas à pas) toute la partie de l'environnement ainsi que les ombres des personnages afin de permettre une meilleure intégration harmonique dans le paysage.

Faites ce travail avec beaucoup d'eau, au besoin réalimentez en eau, car nous reviendrons plus tard travailler dessus.


L'opération mouillage terminée nous passons à l'étape couleurs :

Inclinez la feuille et posez des pigments dans le mouillé afin de suggérer quelques vagues au loin et des reflets au premier plan (cobalt + sienne brûlée, cobalt + rose).

Pensez à avoir poins d'eau sur le pinceau qu'il n'y en a sur le papier pour poser des pigments plus forts et testez toujours auparavant pour voire la diffusion des pigments.


Posez quelques reflets des personnages en sienne brûlée et cobalt+rose puis peignez les seaux (auréoline et vert émeraude, laque écarlate et alizarine +cobalt) en prolongeant leur reflet sur le sol.


Le papier sèche petit à petit, vous pouvez renforcer quelques contrastes à ce stade avec des pigments plus où moins bruts en faisant attention à ne pas ajouter un surplus d'eau sur le papier.

Quand le papier devient mat, faites quelques retraits sur le foncé avec un petit pinceau plat synthétique pour suggérer quelques rigoles.

Laisser sécher complètement.


Nous allons maintenant peindre les personnages de haut en bas.

Commencez par mouiller les têtes à l'eau claire en laissant quelques espaces de papier vierge pour l'éclairage puis posez de l'orange et de la sienne brûlée…


… ombrez les cheveux avec du pigments brut (alizarine + outremer ) et dégradez les visages (orange, rose et sienne brûlée).


Peignez les parties « chairs » (orange, sienne brûlée et les vêtements des petites filles (rose, cobalt + rose) en essayant de faire fusionner les couleurs les unes dans les autres pour ne pas faire trop précis.

Attention à bien laisser des filets de papier blanc pour conserver certaines couleurs claires et lumineuses et apporter de l'éclairage. Il faut sans cesse réfléchir à ce que l'on va faire et travailler assez vite avant que le papier ne sèche. Toute la difficulté est là !!!


Dans le mat, contrastez davantage les parties foncées avec des pigments plus bruts.


Les visages étant secs, je peux revenir dessus en peignant une ombre (alizarine + outremer, puis laissez tomber une goutte de sienne brûlée dans cette ombre) et en laissant quelques cheveux en négatif.


Continuez avec le même principe le visage de la seconde petite fille.

Ce sont ces contrastes qui vont mettre en évidence ces demoiselles et faire ressortir l'éclairage.


Continuez à contraster le personnage de gauche en mouillant les ombres, puis en posant des pigments sombres (violet, sienne brûlée) qui feront ressortir les parties lumineuses par contraste.

Vous pouvez revenir sur les parties « chairs » pour donner du modeler.


Faites de même en peignant les ombres du personnage de droite.

Ces ombres permettent de modeler le relief et indiquent la tonalité du sujet.

N'oubliez pas les anses des seaux… et rajoutez au besoin quelques reflets à sec sur le sol.


A ce stade il faut s'occuper de la tonalité générale, je trouve que les dos des mes fillettes ne ressort pas assez par rapport au « fond ». Je mouille à l'eau claire les parties du fond à retoucher puis je pose un léger jus le long des deux dos afin de faire ressortir leur blanc.


C'est maintenant le stade des détails, vous pouvez revenir partiellement sur certaines parties afin d'améliorer l'aquarelle, mais n'en faites pas trop pour ne pas abîmer la spontanéité du premier jet.


L'aquarelle est terminée.


23/01/2009
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5875 autres membres