Aquarelle Marichalar Watercolor

Aquarelle Marichalar Watercolor

Pas à pas Sulky (accessible)

Papier : Arches

Couleurs : Bleu outremer, bleu cobalt, céruléum jaune auréoline, terre de sienne naturelle, terre de sienne brûlée, rose permanent, alizarine cramoisie, vert.

 

 

Faites le dessin et posez du vernis de réserve sur les parties qui doivent rester blanches : sulky, casque et contour du personnage, brides, terminez par quelques projections au niveau des pattes.

 

Mouillez toute la feuille à l’eau claire (sauf le cheval et le sulky), attendez que le papier absorbe bien l’eau avant de commencer le fond.

 

L’intérêt est de suggérer un fond flou pour donner une impression de vitesse à l’aquarelle. Posez les différentes couleurs avec peu d’eau sur le pinceau, au besoin utilisez un pinceau plat acrylique qui a très de tenue d’eau. Posez du jaune auréoline, sienne naturelle, bleu de cobalt ou vert pour la végétation et un violet (cobalt + rose) pour le sol.

 

Quand le papier commence à sécher vous pouvez intensifier les couleurs avec du pigment brut et un petit pinceau : ombres portées du sol et filés dans le fond, terminez par quelques projections au niveau des pattes du cheval.

Laissez sécher.

 

Nous allons peindre le cheval avec des fusions de couleurs. Mouillez partiellement (tout en conservant des blancs pour la lumière) le cheval et posez de la sienne naturelle pour les couleurs claires puis de la sienne brûlée + rose pour intensifier les couleurs. Ce travail se fait dans le mouillé, feuille légèrement inclinée, vous pouvez constater l’accumulation d’eau vers les pattes qui nous permettra de continuer le travail des fusions.

 

Quand le papier commence à devenir mat, vous pouvez accentuer les couleurs avec des pigments bruts pour donner du relief : outremer + alizarine. Continuez à peindre les pattes ainsi que le sulky avec la technique du filet d’eau qui permet une fusion des couleurs.

 

Peignez le personnage et les roues en conservant des parties blanches pour l’éclairage : céruléum,rose.

 

Le papier est presque mat, c’est le moment d’ajouter quelques détails plus précis.

Mouillez à l’eau claire l’espace sous le sulky ou se trouvent les pattes… attendez que le papier soit bien mat puis peignez les pattes avec un petit pinceau et du pigment brut afin de rendre du flou et un effet de mouvement moins figé que du net.

Terminez par quelques projections sur le premier plan.

Laissez sécher.

 

Retirez le vernis de réserve pour faire apparaître l’éclairage.

 

Terminez en adaptant certaines tonalités et reprenez quelques détails sur le blanc du vernis de réserve.

L’aquarelle est terminée.

 



08/02/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6022 autres membres